FORMATION - seniors-emploi

Aller au contenu

Menu principal :

FORMATION

FORMATIONS

Les formations de FC Premium sont tournées vers les métiers de l'Immobilier.
Négociateur en place ou futur Négociateur
Mandataire Indépendant
Assistante Commerciale en Immobilier

Ces formations, initiales et continues, s'adressent à un large public

  • Un Public différent dans ses attentes

  • Dans son cursus professionnel

  • Dans sa situation actuelle

  • Et, surtout, différent dans ses Projets


Formation Négociateur et Mandataire en Immobilier directement en Agence
Formation "Spécial-senior" aussi en agence
Formation Assistante Commerciale


BOOSTER VOS REVENUS

Booster vos revenus actuels.

Ce métier aux fortes espérances en terme de revenus se gère individuellement.

  • J'ai beaucoup de temps à y consacrer, beaucoup d'énergie et un sens aigu de la communication alors je peux améliorer mes revenus de façon spectaculaire.

  • Je n'ai pas envie de passer mes journées à travailler, mes besoins en complément de revenu sont plus modestes, j'y consacre un temps partiel et donc mes revenus complémentaires seront en rapport.

  • Je souhaite simplement "m'occuper", utiliser mon temps à une activité agréable qui me permet de rester "ACTIF", UTILE, tout en jouissant de ma liberté. Mes amis, mes connaissances seront les prospects idéals avant que les amis de mes amis le deviennent .....


Accessible à tous, sans connaissance particulière, avec simplement un sens de "la vie" et l'envie et les possibilités de se former de nouveau.

CUMUL EMPLOI - RETRAITE

Le cumul entre la retraite et un emploi est soumis à certaines conditions, assez souples.
Comment cumuler une pension de retraite et les revenus d'une nouvelle activité.

Conditions pour travailler à la retraite


Toutes les catégories d'assurés, salariés ou non salariés, peuvent cumuler une retraite et les revenus d'une nouvelle activité. Toutefois, les intéressés doivent remplir plusieurs conditions :

  • Avoir cessé leur activité professionnelle antérieure et donc, pour les salariés, rompu tout lien avec leur ancien employeur,

  • Avoir demandé la liquidation de toutes les pensions auprès de tous les régimes légaux, de base ou complémentaires et avoir commencé à percevoir leurs avantages retraite

  • justifier de la durée d'assurance exigée pour une retraite à taux plein ou à défaut avoir au moins l'âge donnant droit automatiquement à une retraite à taux plein (67 ans dans le cas général), quelle que soit la durée d'assurance.


Le retraité peut reprendre une activité au service de son ancien employeur sous réserver de conclure un nouveau contrat de travail.

La réforme de 2014 a assoupli les conditions pour les assurés qui ont cotisé à un régime obligatoire dont l'âge d'ouverture des droits sans minoration est supérieure à l'âge légal. les assurés concernés peuvent cumuler activité nouvelle et retraite dès l'âge légal, en attendant la liquidation de la pension en question.

Cumul restreint sous conditions de ressources

Si les conditions ci-dessus ne sont pas remplies, le cumul emploi-retraite est autorisé sous conditions de ressources. En cas de dépassement, le versement de la retraite était suspendu. La réforme de 2014 a remplacé cette suspension pure et simple par une diminution proportionnelle de la pension.

Salariés

Pour les pensionnés du régime général, le cumul emploi-retraite ne doit pas dépasser :
- soit 160% du smic
- soit la moyenne mensuelle des trois derniers salaires d'activité perçus par l'intéressé avant son départ en retraite.

En clair, le "jeune" retraité ne doit pas gagner plus qu'avant son départ en retraite. Sauf s'il gagnait moins que 160% du smic.

En outre, un délai de carence est exigé dans certains cas : le retraité ne peut pas reprendre une activité chez le même employeur moins de six mois après avoir perçu sa première pension.

Non-salariés

Pour les non salariés, les revenus procurés par l'activité professionnelle ne doivent pas dépasser :
- la moitié du plafond de la sécurité sociale pour les artisans et commerçants,
- le plafond de la sécurité sociale pour les professions libérales.

Retraites complémentaires

Le cumul emploi-retraite est également possible sous les mêmes conditions pour les retraites complémentaires des régimes Arrco et Agirc.

L'ancienne réglementation est maintenue quand l'intéressé :
- a moins de 62 ans
- est âgé de 62 à 67 ans mais ne peut bénéficier d'une retraite à taux plein

Dans ce cas, le cumul n'est autorisé que si le total des retraites et du salaire de reprise d'activité est inférieur à l'un des plafonds suivants :
- 160% du smic
- dernier salaire d'activité
- salaire moyen des dix dernières activités pour lesquelles l'intéressé a cotisé aux régimes complémentaires

 
Rechercher
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu